Médicaments

Gestion des médicaments : les principes

Ce dispositif a pour but de concilier trois exigences :

- la prise régulière des médicaments nécessaire à l’équilibration de l’épilepsie et éventuellement à l’atténuation des troubles du comportement

- la sécurité, pour éviter tout incident médicamenteux

- l’éducation thérapeutique des jeunes qui nous sont confiés, dont l’un des objectifs est la recherche d’une plus grande autonomie

 

Documents

Demande pilulier

 

Cette dernière exigence justifie que l’administration des médicaments aux enfants soit en partie déléguée aux groupes de vie éducatifs, et que soit évitée une omniprésente des infirmières. Des procédures précises ont été mises en place.

Afin de renforcer la sécurité de l’administration sur les groupes, tout en valorisant les capacités d’autonomie du jeune et surtout des possibilités d’évolution, nous avons décidé de déterminer 4 modes opératoires, chacun correspondant à un profil de « patient » :

 

 

Le point de départ est le classement de chaque jeune dans l’un des profils par le neurologue. Ce classement sera connu des éducateurs et des jeunes dès le début de l’année. Il pourra faire l’objet de réévaluations individuelles en cours d’année, en fonction des observations des éducateurs et des relevés d’incidents médicament.

La pharmacie

Une pharmacienne présente dans l’établissement 3 jours par semaine manage la politique du circuit du médicament, anime les réunions du COMEDIMS (Commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles), programme des audits réguliers sur l’administration des traitements et, en étroite collaboration avec le cadre infirmier, veille à la mise en œuvre et au suivi des actions d’amélioration définies en COMEDIMS.

La distribution des médicaments

Ce dispositif a pour but de concilier trois exigences :

- la prise régulière des médicaments nécessaire à l’équilibration de l’épilepsie et éventuellement à l’atténuation des troubles du comportement

- la sécurité, pour éviter tout incident médicamenteux

- l’éducation thérapeutique des jeunes qui nous sont confiés, dont l’un des objectifs est la recherche d’une plus grande autonomie

Cette dernière exigence justifie que l’administration des médicaments aux enfants soit en partie déléguée aux groupes de vie éducatifs, et que soit évitée une omniprésente des infirmières. Les procédures suivantes ont été mises en place :

Sortie de la pharmacie

La pharmacienne effectue une livraison hebdomadaire à l’infirmerie sur

la base des ordonnances médicales.

Conditionnement

Les Infirmières retirent les médicaments de leur emballage et les répartissent

dans des pochettes en plastique nominatives selon l’ordonnance médicale, en respectant la posologie, la répartition dans la journée (1,2,3 ou 4 prises). Après double vérification, les poches sont serties et stockées dans des tiroirs à l’Infirmerie.

Répartition sur les groupes éducatifs

Les médicaments ainsi conditionnés sont distribués par les

Infirmières sur les groupes, dans des boîtes en plastique. Ces boîtes sont entreposées dans des petits placards à pharmacie, fermés à clé.

Administration aux enfants – Règle générale : lors de chaque prise (au moment des repas),

l’éducateur ouvre le placard à pharmacie et distribue les pochettes à chaque enfant. Il veille à ce que chacun prenne correctement ses médicaments

Prise du traitement à la journée

Pour les adolescents ayant progressé sur le plan de l’autonomie,

il peut être décidé sur avis médical, et après discussion pluridisciplinaire, que le traitement pour l’ensemble de la journée soit remis au jeune par l’éducateur. Ce dernier s’assure auprès du jeune qu’il a effectivement pris ses médicaments. Une autorisation écrite est demandée aux parents mineurs.

Intervention directe de l’Infirmière

L’Infirmière administre directement les médicaments dans

certains cas :

- prise de gouttes buvables

- traitements des demi-pensionnaires

- prise très matinale : distribution par l’Infirmière de nuit

- lors des sorties scolaires à la journée

- en cas de problème d’observance, le jeune est invité à venir prendre directement ses médicaments à l’Infirmerie

- tous les médicaments prescrits temporairement

- les médicaments utilisés sous protocole spécial

Utilisation d’un pilulier pour les grands adolescents

Le fonctionnement est différent en vue d’une plus grande autonomie et d’une prise en charge effective du traitement. La distribution se fait de façon hebdomadaire au moyen d’un semainier. Le jeune remplit celui-ci sous le contrôle de l’Infirmière, selon l’ordonnance. Il présente simultanément le carnet de crises qu’il a lui-même rempli.

Pour obtenir un semainier, une demande formalisée (avec engagement en annexe) doit être faite auprès du Médecin Neurologue. Le projet fait l’objet d’un échange de vue pluridisciplinaire. L’autorisation n’est pas définitive et reste suspendue à la bonne compliance au traitement. Une autorisation écrite est demandée aux parents des mineurs.