Transports

Accès transports

Par la route :

De manière générale l’accès le plus direct s’effectue par Toulouse en quittant la rocade Ouest en direction d’Auch.  Prendre la sortie 8, puis au rond-point prendre la direction du collège léguevinois . A 1Km5 tourner à droite en suivant les panneaux « MECSS de Castelnouvel ». En entrant dans le parc, il faut se diriger vers la gauche pour aller se garer devant le bâtiment principal.

 

Par le train :

Léguevin ne possède pas de gare à proximité immédiate. Depuis la gare de Toulouse-Matabiau, il est néanmoins possible de prendre un train express régional (35 mn en direction d ‘Auch) jusqu’à la petite gare de Brax-Léguevin, située à 5 km de Castelnouvel. De là, il y a possibilité de commander un taxi ou éventuellement de solliciter un accompagnement par la Maison d’enfants. Une autre possibilité, rallier la gare de Colomiers où les trains sont plus fréquents puis rejoindre Castelnouvel comme indiqué précédemment.

 

Par l’avion :

L’aéroport de Toulouse-Blagnac est à 15 km de Castelnouvel, mais il n’y a pas de ligne de bus desservant la direction de Léguevin. Deux possibilités s’offrent à vous : soit le taxi, soit un retour sur Toulouse par le tram, jusqu’à la gare des Arènes afin d’y prendre le train : direction AUCH.

Pour les internes- Les allers-retours (aéroport et gare) sont pris en charge par la MECS, encadrés par les éducateurs, les vendredi après-midi (départs) et dimanche soir (retours). Les accompagnements ne peuvent être assurés en dehors de ces plages.

Prise en charge des transports par la Sécurité Sociale

En tant qu’établissement sanitaire, la MECS de Castelnouvel est simplement tenue à prendre en charge sur son budget les déplacements qu’elle entreprend dans le cadre de son activité, par exemple lorsqu’un enfant doit aller faire une consultation spécialisée à l’Hôpital.

En revanche, il ne lui incombe pas de prendre en charge les transports entre le centre et le domicile familial. Ces frais peuvent toutefois être remboursés par les caisses d’assurance maladie dans la mesure où ce transport est considéré comme étant en rapport avec le traitement de l’affection (en l’occurrence l’épilepsie) et que le retour dans la famille constitue un élément du traitement thérapeutique. Une demande d’entente préalable doit être adressée par un Médecin au service médical de l’assurance maladie. La demande précisera le mode (véhicule personnel, taxi, VSL, train, avion) et la fréquence du transport souhaité.

Enfin, indépendamment de l’aspect sanitaire, en cas de rejet partiel ou total par la Sécurité Sociale, certains conseils régionaux accordent une aide aux familles pour les transports dans la mesure où ils sont liés à une scolarisation. Il convient de vous renseigner. Certaines MDPH peuvent également accorder des aides.