Vie en collectivité

Le respect des règles de vie

Elément essentiel du contrat de séjour, le respect des règles de vie est régulièrement rappelé aux jeunes. Les principes essentiels, repris dans le contrat d’admission et de séjour sont les suivants :

- respect du personnel et des pensionnaires

- respect du matériel

- respect des temps de présence propres à chaque lieu (école, Infirmerie, groupe)

- hygiène corporelle et vestimentaire

- interdiction de la violence, du vol

Documents

Règlement de fonctionnement

 

- interdiction de l’alcool, de la drogue, de toute substance illicite,

- interdiction des relations sexuelles et comportements provocants

- interdiction de fumer à l’intérieur et à proximité des locaux et interdiction totale de fumer pour les moins de 18 ans

Les règles essentielles sont illustrées dans le Règlement de Fonctionnement que chaque jeune doit signer dès son entrée à Castelnouvel.

Chaque professionnel doit faire respecter ses règles. En cas de difficulté, il sollicite l’intervention de son chef de service. En cas d’acte grave ou de récidive, le conseil de maison est convoqué.

Les temps de groupe

Les temps de groupe complètent naturellement les temps scolaires. Ils correspondent aux temps habituellement passés dans la famille. Les principales séquences d’une journée type sont :

- le lever entre 7 et 9h

- le repas et la coupure de la mi-journée entre 12 et 13h30

- la fin d’après-midi après l’école comprenant : goûter, loisirs, devoirs, douches

- le repas du soir

- la soirée (loisirs) plus ou moins prolongée selon les groupes d’âge

- la nuit : coucher de 20h30 pour les plus petits à 22h pour les plus grands.

Les plages éducatives sont parfois beaucoup plus longues : mercredi après-midi, week-end, semaines ouvertes sans école. Les loisirs sont alors dominants. Chaque groupe aménage ce temps en fonction des centres d’intérêt des jeunes.

L’activité éducative s’organise principalement à partir du groupe de vie. Les jeunes sont toutefois amenés à se mélanger, soit dans le cadre de clubs transversaux, soit dans le cadre du sport, soit sur les temps libres de loisirs, dans la salle polyvalente notamment où les rencontres s’animent autour du bar, billard, baby-foot et autre ping-pong.

Vie affective et sexualité

La M.E.C.S. de CASTELNOUVEL accueille des enfants mais surtout un grand nombre d’adolescents et de jeunes adultes qui découvrent leurs premiers émois amoureux, expérimentent les relations amoureuses et les désirs sexuels. Ceux-ci s’expriment au sein de notre établissement, qui est un lieu de soin et de vie mixte.

Ainsi, en 2014, un groupe de travail pluridisciplinaire a effectué un état des lieux concernant cette dimension de la vie des jeunes en prennent en compte la dimension de l’épilepsie et des troubles associés, aussi de la loi. Après s’être documenté, avoir recueilli l’avis des jeunes filles et garçons et de leurs parents, ce groupe de travail a produit une réflexion qui a été présentées aux Journées Inter-Etablissements pour Epileptiques de Nancy en 2014.

Des actions ont été instaurées

> Modification du Règlement intérieur pour interdire les relations sexuelles mais autoriser les manifestations d’affection, dans les limites du respect de l’autre, de l’intimité, de la décence. Sa forme a été clarifiée (énoncés, illustrations) afin de permettre une bonne compréhension, et il leur a été présenté afin de clarifier certains points et ouvrir à une discussion.

> Ateliers de Parole et d’Echanges pour parents d’où il ressort qu’ils ont de nombreuse questions et inquiétudes relatives à la vulnérabilité de leurs enfants, un désir d’échange avec les autres parents, un besoin de réassurance. Parfois, ils n’envisagent pas de sexualité au sens large pour leur enfant lourdement handicapé ou craignent qu’il ne se fasse abuser du fait de ses fragilités. Ceci doit être entendu et faire l’objet d’un accompagnement par nos professionnels qualifiés.

> Une Educatrice a obtenu don D.U. Formatrice en Education Sexuelle en juin 2017.

> Les professionnels impliqués dans les Ateliers à divers titres ont pu suivre une formation en interne

> Des Ateliers « AVAS », Vie Affective et Sexualité, ont été proposés aux jeunes.

La Commission Sexualité a permis un bilan le 03/07/2017 qui donnera lieu à une amélioration du dispositif  pour l’année 2017-2018 :

> Création d’un groupe de pilotage pour construire un canevas, acquérir une maîtrise des outils pour les proposer aux binômes d’animation. Le groupe de pilotage est une ressource pour la construction d’AVAS adaptés à chaque groupe constitué selon la problématique des enfants et des jeunes qui la composeront.

> Poursuite des AVAS : Ateliers où les jeunes peuvent exprimer leurs questions, leurs préoccupations, recevoir des informations mais aussi trouver des repères concernant le corps, la relation à l’autre, comme partenaire sexuel et amoureux, connaître leurs droits.

> Maintient des Ateliers de Parole et d’échanges pour les parents

> Poursuite de la formation du groupe de pilotage et des binômes d’animateurs des AVAS

Les sorties libres

Les jeunes de plus de 16 ans ont la possibilité de mener une activité, sans accompagnement éducatif, à l’extérieur de l’établissement. Ces sorties peuvent prendre plusieurs formes :

- seul ou avec au moins un camarade

- à Léguevin, commune la plus proche (sortie à pied ou éventuellement en vélo)

- à Toulouse ou autre lieu environnant (par les transports en commun)

- dans le cadre d’un transfert à l’extérieur de Castelnouvel (c’est alors systématiquement accompagné d’un camarade)

Pour les mineurs, ce type de sortie sans accompagnement éducatif, qui s’inscrit dans un projet d’autonomie, ne peut se pratiquer sans l’aval des parents. Comme il est matériellement impossible de les consulter avant chaque sortie, un imprimé est proposé en début ou en cours d’année, reprenant les différents cas de figure qu’il est possible d’approuver en partie seulement. Aucune sortie « libre » ne se fera tant que la signature des parents n’aura pas été retournée à le Direction.

Pour les majeurs, la signature des parents n’est plus requise, même pour ceux bénéficiant d’une mesure de protection juridique.

En tout état de cause, cette autorisation parentale de sortie ne signifie pas que le jeune pourra sortir à chaque fois qu’il le désire. Il devra à chaque fois remplir un bon de sortie interne qui sera signé par un éducateur et, si la sortie s’effectue depuis Castelnouvel, par le Médecin.

Pour les majeurs, ce protocole est assoupli mais ils doivent prévenir leurs éducateurs de tous leurs déplacements à l’extérieur de Castelnouvel. Les professionnels peuvent à tout moment interdire la sortie si la santé du jeune adulte ne lui permet pas de sortir en toute sécurité.

Week-end

16 jeunes sont concernés par l’accueil durant les week-ends ouverts. Tous ces adolescents vivent hors du sud-ouest de la France et de ce fait leur retour n’est pas envisageable de part la fatigabilité et le coût.

Nous organisons cet accueil autour d’un groupe nommé « Le Pool » : tous les jeunes quel que soit leur groupe de référence se réunissent sur un seul et même groupe le vendredi soir. Durant cette soirée les jeunes élaborent le programme du week-end, selon leurs centres d’intérêt, leurs capacités et leur état de santé.

Le samedi et le dimanche, 6 jeunes adultes issus du groupe « Unité Sortants » et deux du groupe « Mixtes » sont accueillies sur les appartements de l’unité sortants. Leurs capacités cognitives, leur maturité et leur âge permettent une plus grande autonomie. Ils peuvent sortir à l’extérieur seul ou entre copains après en avoir fait la demande. Un éducateur encadre ce groupe.

Les 10 autres jeunes restent sur «  le Pool » encadrés par deux éducateurs et une aide-soignante.

Points forts :

1. L’infirmerie est ouverte en permanence tout le long du week-end. Elle peut accueillir des jeunes malades ou qui souhaitent tout simplement se reposer.

2. Les week-ends sont pensés pour que les adolescents vivent à leur rythme et puissent avoir accès aux loisirs dont ils ne peuvent profiter durant la semaine.

3. La proximité de Toulouse permet une grande diversité d’activité